La collecte événementielle Mon Sang Pour Les Autres (MSPLA) qui s’est déroulée à Bordeaux le jeudi 1 avril et le vendredi 2 dans les salons de la Mairie marquait une étape inédite dans l’histoire commune entre l’Établissement Français du Sang Nouvelle Aquitaine et les Clubs Rotary de l’agglomération bordelaise, pour au moins trois raisons. D’abord cette collecte menée ensemble était la première de l’ère Covid, l’édition 2020, prévue Place de la Bourse pour la seconde fois, ayant dû être annulée au dernier instant du fait de l’éclatement de la pandémie. La deuxième circonstance qui rendait si particulière cette collecte coorganisée avec le Rotary tenait au site choisi. Certes, ce n’était pas la première fois que les citoyens bordelais étaient invités à se rendre à l’Hôtel de Ville pour donner leur sang, un exemple parmi d’autres ayant été la collecte organisée au même endroit par l’EFS au moment de la Journée Mondiale du Don en juin 2019. Troisièmement, ainsi que l’indiquait le nouveau Directeur de l’EFS Nouvelle Aquitaine, le Dr Michel Jeanne, en présentant ses vœux au début de l’année, le dispositif des rendez-vous fixés à l’avance était généralisé pour fluidifier l’arrivée des donneurs et préserver la distanciation aux différentes étapes de la collecte.

Au moment de dresser le bilan de cette première collecte, il convient de souligner, comme l’ont déjà fait plusieurs Présidents de clubs de l’agglomération, l’excellente organisation sanitaire orchestrée par l’EFS et la Municipalité, mais très bien relayée par les équipes du Rotary et des clubs Inner Wheel. Les consignes destinées à protéger les donneurs et les bénévoles ont été élaborées ensemble lors des réunions préparatoires et soigneusement diffusées à l’arrivée de chacun. 

Pour que cette collecte soit couronnée de succès, il était essentiel d’informer, de tranquilliser, et de convaincre en amont de la collecte tous ceux qui avaient pu être sensibilisés les semaines précédentes. La campagne de sensibilisation s’était appuyée sur les affiches apposées un peu partout par les rotariens, les spots diffusés sur les radios (cf. annexe), mais aussi une courte vidéo destinée aux réseaux sociaux. Celle-ci a été imaginée par une de nos amies du RC Bordeaux Nord et adaptée par l’unité de Communication de l’EFS Nouvelle Aquitaine aux impératifs de diffusion (également en annexe).

Afin de pouvoir tirer les premiers enseignements de la collecte d’avril, les principaux résultats sont présentés d’abord, suivis d’une rapide discussion, dont la portée devra bien évidemment être affinée lors des réunions de débriefing dans les semaines à venir.

Le nombre de candidats aux dons qui se sont déplacés après avoir pris rendez-vous a été élevé, 757. Qu’ils en soient tous sincèrement remerciés. Le sort nous a été favorable cette année : (a) le temps était ensoleillé comme on peut le voir sur la photographie prise au moment de la visite du Maire ; (b) les mesures de confinement plus strict sont entrées en vigueur quelques jours après la collecte ; (c) l’EFS et la Mairie de Bordeaux avaient pris toutes les mesures de distanciation et de protection individuelle garantissant un environnement médicalisé (changement de masque systématique à l’arrivée, utilisation régulière de gel hydroalcoolique au niveau des mains, nettoyage régulier des chaises sur lesquelles les donneurs s’étaient assis, présence d’un seul donneur par table au moment de la collation, seul instant où le masque pouvait être enlevé).

Le nombre de donneurs enregistrés dans le logiciel de l’EFS par les secrétaires en lien étroit avec l’association des donneurs bénévoles (UD33) : 712.

Nombre de donneurs prélevés : 595 (donc supérieur au nombre de prélèvements escomptés, 540).

Nouveaux volontaires au don : 154. Une partie de ces nouveaux volontaires au don est certainement à mettre sur le compte de l’initiative suivante. Pendant les deux jours de la collecte, chaque fois qu’un rendez-vous pris en amont ne s’était pas présenté, un de nos amis rotariens (de Bordeaux Ouest) est parti sur la place Pey-Berland pour proposer des créneaux disponibles sur le champ. Ce système très adaptatif symbolise la synergie d’action entre la structure de l’EFS accueillant les donneurs et le bénévole rotarien dont il est question ici.

Taux de primo-donneurs : 21,5% (N=128, les 26 autres personnes ayant été contre-indiquées à la suite des différentes étapes cliniques et biologiques). Ce taux dépasse le taux moyen constaté dans les différentes régions, ainsi que le faisait remarquer avec justesse Jean-Claude Brocart, Président National de MSPLA.

Effectifs de bénévoles Rotariens (incluant les Rotaract) : 65 membres répartis en 11 clubs : Bordeaux, Bordeaux Montaigne, Bordeaux Ouest, Pessac Les Graves, Bordeaux entre deux mers, Bordeaux Est, Bordeaux Nord, Léognan La Brède Montesquieu, Bordeaux Bouscat, Bordeaux Bègles, et Rotaract Bordeaux.

Effectifs de bénévoles Inner Wheel : une vingtaine (en ajoutant les conjoints de Rotariens).

Enfin, les Présidents de tous les clubs Rotary Bordeaux Métropole se sont relayés sur le site de la collecte pour diffuser aux donneurs de sang les flyers annonçant l’action « Adopte un pin et sauve des vies ». Il s’agit d’une nouvelle action interclub menée avec la Municipalité de Bordeaux, en partenariat avec le Centre National de la Propriété Forestière, Nouvelle Aquitaine.

En conclusion, par leur action commune et le soutien de l’Association MSPLA33, les Rotary Clubs de l’agglomération bordelaise, les Clubs Inner Wheel (généreux donateurs de stylos) et l’association départementale des donneurs bénévoles ont aidé les équipes si dynamiques de l’Établissement Français du Sang Nouvelle Aquitaine à faire de cette collecte de sang une pleine réussite.